Voyager pendant la grossesse

Bien se reposer, recharger les batteries et passer du temps avec le partenaire avant que le bébé ne vienne. Rien ne s’oppose à ce souhait de beaucoup de femmes enceintes. Cependant, le choix de la destination de vacances, les modalités de voyage et les arrangements de vacances devront être adaptés aux besoins particuliers de la future maman.

S’il n’y a pas de problèmes particuliers pendant la grossesse, il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne devriez pas partir en vacances avant la naissance du bébé. Un risque plus élevé est présent si dans les 14 jours avant le départ, il y a eu une amniocentèse, un saignement, des contractions prématurées ou des maladies chroniques chez la femme enceinte.

Un voyage est une bonne occasion pour les futurs parents de se détendre du travail quotidien ou de reprendre de nouvelles forces pour les femmes/hommes au foyer, pour faire le plein d’énergie pour le premier temps épuisant avec le bébé et pour avoir un peu de temps seul en couple (pendant un long moment, cela peut-être le dernier moment de tranquillité). Certaines femmes enceintes peuvent ressentir le besoin de voyager une dernière fois seules. Elles doivent très bien préparer leurs vacances et choisir une destination sans risque.

Quand voyager le mieux ?
Le meilleur moment pour des activités plus longues est entre la 14e et la 28e semaine de grossesse. Au cours des premières semaines et des premiers mois, de nombreuses femmes enceintes ne se sentent pas en pleine forme à cause du changement de leur corps et vers la fin de la grossesse, la vie devient plus difficile avec le ventre toujours plus rond. Mais au cours du deuxième trimestre de la grossesse, la plupart des femmes enceintes se sentent très bien et peuvent apprécier leurs vacances.

Quelle destination?
En principe, les femmes enceintes ont le droit de voyager partout où elles ont envie d’aller. Les voyages à longue distance sont autorisés. Si vous aimez un climat chaud, vous devez simplement garder à l’esprit que la chaleur peut peser sur votre organisme. Il devrait y avoir un moyen de se retirer dans l’ombre ou dans des chambres climatisées. Il se peut avérer utile de préparer une petite trousse de premiers soins pour le voyage, avec des remèdes classiques ou homéopathiques pour diverses troubles ou maladies bénignes. Discutez-en avec votre médecin, votre sage-femme ou votre pharmacien.

Les destinations de vacances supérieures à 2.500-3.000 mètres ne conviennent pas aux femmes enceintes qui n’y sont pas habituées. À cette altitude, la concentration en oxygène est moins élevée, ce qui peut entraîner des problèmes d’approvisionnement d’oxygène au bébé. Les vacances dans les moyennes altitudes (environ 2.000 m) sont mieux adaptées. Pour une randonnée dans les montagnes, les femmes enceintes doivent laisser assez de temps à leur corps, pour pouvoir s’adapter au changement.

Les soins médicaux et les conditions d’hygiène dans le pays de la destination des vacances constituent d’autres aspects qui doivent être pris en considération. Il vaut mieux se renseigner à l’avance pour savoir à qui s’adresser si des problèmes de santé surviennent. Un niveau minimum de conditions sanitaires et d’hygiène doit être garanti ainsi que l’accès à l’eau potable et aux aliments sains. Ceci est particulièrement important dans les zones tropicales. Le risque d’infection pour diverses maladies peut être réduite en respectant les règles suivantes: pas de contact avec des animaux, ne manger que des aliments cuits, éviter les glaçons et les glaces et ne manger que de la salade et des fruits épluchés.
Il vaut mieux éviter les régions à risque de malaria ou d’autres maladies tropicales, car ces maladies sont transmises par les moustiques et présentent des risques sérieux pour la mère et l’enfant.

Comment voyager?
Il est conseillé de réfléchir soigneusement à l’avance aux moyens de transport qui conviennent et quelles mesures peuvent aider à rendre le voyage le plus agréable possible pour la femme enceinte.
Si la destination est proche, la voiture, le bus ou le train peuvent être considérés comme des moyens de transport adéquats. Lors de la conduite, les femmes enceintes doivent absolument porter la ceinture de sécurité à trois points. La ceinture sous-abdominale doit être fixée sous l’abdomen. Un airbag fournit une protection supplémentaire mais les experts soulignent qu’une distance suffisamment grande entre l’airbag et le siège doit être maintenue. Lorsque vous voyagez en voiture, prenez une pause plus longue toutes les 2-3 heures pour pouvoir bouger, aller aux toilettes, prendre une boisson et peut-être manger. Rester immobile et assis pendant un certain temps peut gêner la circulation sanguine dans les jambes avec le risque de gonflement des pieds et d’exacerber les varices existantes. Dans ce cas, le port de bas de contention serait utile.
Certains médicaments contre le mal des transports ne peuvent pas être pris par les femmes enceintes. Par contre divers remèdes homéopathiques ou des fleurs de Bach peuvent être utiles.

Si vous envisagez de voyager en avion, vous devez vous renseigner à l’avance sur les réglementations concernant la grossesse dans la compagnie aérienne. En général, voler est la façon la plus confortable de voyager. Choisissez un siège à côté du couloir pour pouvoir vous lever et aller aux toilettes plus facilement et pour pouvoir circuler plus librement.
Les femmes enceintes doivent bouger leurs jambes et leurs pieds autant que possible pendant le vol et boire beaucoup d’eau. Certaines femmes enceintes s’inquiètent de voler par rapport à un danger possible pour l’enfant à naître. La peur du manque d’oxygène due à l’air «plus fin» dans l’avion est infondée. Les femmes enceintes doivent néanmoins s’assurer qu’elles peuvent s’asseoir confortablement et respirer librement. L’exposition aux rayonnements à des altitudes normales est plus forte qu’au niveau du sol, mais les vols occasionnels ne sont pas préoccupants. Les femmes enceintes qui doivent beaucoup voler à cause de leur travail, doivent faire attention, surtout entre le 2e et 4e mois de grossesse car le développement du cerveau du bébé peut être affecté.

L’arrivée !
Une fois arrivé à destination, vous devez d’abord vous remettre du voyage. Faites doucement. Ne vous mettez pas sous pression avec un programme de vacances surchargé. Vous pouvez certainement reprendre une autre fois ce que vous n’arrivez pas à faire de suite sur place.
De longues expositions au soleil et la chaleur excessive ne sont pas recommandées. Il est également bon de savoir que l’exposition au soleil sur une peau plus pigmentée peut conduire à des marques de grossesse sévères. Alors mieux vaut rester à l’ombre et se protéger avec de la crème solaire.
La randonnée et la natation conviennent tout à fait comme sport aux femmes enceintes. Cependant, vous devez toujours écouter votre corps et ne pas dépasser vos limites, ne faire que ce qui vous fait du bien. Reposez-vous afin que vous puissiez renter à la maison avec de nouvelles énergies.

Corinne Lauterbour-Rohla,
Sage-femme